Journées à Thème

FORESTIÈRE  Asbl en  collaboration  avec la

FACULTÉ  DES SCIENCES PSYCHOLOGIQUES et des SCIENCES de l’EDUCATION

de l’ ULB

vous propose 3 journées  sur  le   thème

RESEAUX, RESSOURCES, SOLIDARITES

 °°°°°
  le lundi 30 novembre 2020
de 9h30 à 16h30
 JEAN-MARIE LEMAIRE
Neuropsychiatre, Thérapeute familial, Clinicien de concertation, Directeur de l’ILTF, Institut Liégeois de Thérapie Familiale, Directeur du Centre de Réadaptation Fonctionnelle Club André Baillon
La Portée thérapeutique du travail de réseau de l’Enfance au Grand Age
Quand les institutions se mettent en mouvement avec les familles.“L’impossible serait de ne pas croire que cela puisse être possible”
Nous intervenants de l’aide, du soin…, observons régulièrement des professionnels mis à mal et parfois bloqués dans les impasses dangereuses des cliniques de la consternation ou des cliniques des lamentations. Nous sommes convoqués à la pluridisciplinarité et à la démarche pluri-institutionnelle par les familles et les individus qui vivent des situations complexes et inhabituelles. Il nous appartient de ne pas rester coincés dans ces impasses et de nous laisser entraîner vers un travail extensif de confiance entre ceux qui travaillent ensemble et ceux qui vivent ensemble.
La clinique de concertation a pour objectif le traitement des détresses multiples des familles par une approche spécifique du champ des thérapies familiales. Elle propose des éléments  qui peuvent soutenir et développer le travail thérapeutique de réseau. A travers cette journée, nous voulons interroger nos pratiques, partager nos expériences et construire une réflexion.

 

°°°°°
le lundi 8 mars 2021
de 9h30 à 16h30
ANNA MASCELLANI
Psychologue et thérapeute de familles. Directrice adjointe de l’Académia di Psicoterapia della Famiglia- Rome
Les composants intergénérationnels et le travail en réseau dans le malaise des adolescents
La thérapie familiale permet d’utiliser les relations en tant que ressources puissantes pour faire face aux obstacles et pour construire des liens de solidarité émotionnellement intenses. L’objectif central vise à réactiver le processus de développement de la famille au niveau multi générationnel à travers  la restauration du dynamisme entre les forces déstabilisantes et la capacité d’adaptation de chaque membre da la famille en lien avec le cycle de vie. Dans les cas les plus graves de symptômes chez les adolescents nous sommes souvent confrontés à une famille bloquée, qui activée par l’école fait appel à diverses figures professionnelles pour résoudre les problèmes de l’enfant. Dans ces cas le travail de réseau est indiqué. Ces questions seront abordées d’un point de vue théorique et d’un point de vue clinique grâce à la présentation d’un cas clinique . 
°°°°
le lundi 10 mai 2021
de 9h30 à 16h30

Pascale JAMOULLE

Docteure en anthropologie, licenciée en lettres, assistante sociale. Professeure à l’UMONS et à l’UCL. auteure de nombreux ouvrages.

“Je n’existais pas”

                                                  systèmes d’emprise et processus de déprise

Lemprise est  un système d’aliénations physiques, mentales, socio-économiques et symboliques. Les personnes après avoir été sous emprise disent qu’elles n’existaient pas. Elles racontent un état de soumission-dépendance à un pouvoir abusif qui les utilisait comme objet en prenant possession de leur corps, leur psyché, leur vie sociale et économique, avec leur assentiment. Etre sous emprise désigne ces effets de désubjectivation, de destruction des liens sociaux, de dévitalisation des corps, de sidération de la faculté de sentir et penser par soi-même.
Les systèmes d’emprise intra familiaux ont-ils des fonctionnements génériques ? Y a-t-il une écologie de l’emprise familiale ? des modes opératoires identiques de la part des amuseurs ? Comment les conjoints et les enfants peuvent-ils s’émanciper? L’enquête de terrain est féconde pour investiguer ces questions. Elle montre les répétitions d’un système d’emprise à un autre, d’une sphère d’emprise à une autre. Les études sur le terrain ont permis l’étude des relations d’emprise de manières transversale, qu’elles aient été intra familiale, professionnelle, politico-sectaire, ou exercée sous couvert de soins, d’éducation ou d’aide.
°°°°

        Les inscriptions et payements déjà effectués pour la journée de Pascale Jamoulle annulée en 2020 seront reportés pour la journée prévue en 2021.  Les personnes qui ne souhaitent pas reporter leur inscription à cette journée pourront choisir une autre journée. Les personnes qui souhaitent être remboursées dès à présent sont invitées à le signaler à Forestière par mail. Ceci ne dispense pas de s’inscrire à nouveau à cette journée de 2021 comme aux autres.                                  

°°°°°

                               

Informations pratiques (Lieu, prix, réservations ):  Maison des Associations internationales

40, rue Washington ‚ 1050 Bruxelles.

Le nombre de places est limité. Réservations : par mail:  forestiere14@hotmail.com  ou  par téléphone:  02/646.25.99.

Frais d’inscription: La journée : 70 € – 55 € pour les anciens étudiants Forestière, pour les membres de l’ABIPFS, et pour les groupes de 8 personnes par virement unique de 440 € et  20 € pour les étudiants,  à virer au compte : BE25 2100 6161 7482  au nom de Groupe formation Forestière.

L’accréditation est demandée.